Détruire les couverts végétaux avant le 15 mars

22 février 2019 intercultures, plantes compagnes technique

Les couverts végétaux d’intercultures ont des bénéfices multiples : piège à nitrates, protection du sol, concurrence des adventices et apport de matière organique. Pour bénéficier de tous ces effets sans pénaliser la culture suivante par appauvrissement de la parcelle en eau et N P K, il faut le détruire suffisamment tôt.

ROTABLE CLEAN

Certaines espèces gélives ont été détruites pendant l’hiver, d’autres sont affaiblies et pourront être détruites par exemple par un broyage, facile à mettre en œuvre, par un passage d’un outil à disque ou par roulage. Quelle que soit la technique utilisée, les couverts bien développés se détruisent plus facilement. En cas de labour, intervenez peu de temps avant le semis, après destruction du couvert.

Pour la destruction, de bonnes conditions d’intervention sont primordiales afin de préserver la structure du sol et la capacité d’enracinement de la culture suivante (maïs, sorgho...). Intervenez sur des sols bien ressuyés pour éviter les risques de compaction des sols.

Avantages aux légumineuses
Un couvert de légumineuses enfoui peut restituer à la culture suivante (maïs, sorgho...) jusqu’à 30kg/ha d'azote, tandis qu’un couvert de graminées aura un apport d’azote faible.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par mail les infos importantes en exclusivité

Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont par installés par défaut.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.