économie

le marché du sorgho

2019 en france, forte augmentation des surfaces

Selon les dernières estimations*, plus de
80 000 ha de sorgho ont été semés au printemps 2019 en France, soit une progression de 32% des surfaces par rapport à la précédente campagne.

Cette forte augmentation est en partie due aux conditions très sèches en août et septembre 2018 qui ont découragé certains producteurs à semer leur colza, laissant plus de place aux cultures de printemps. Mais, c’est bien la volonté de diversifier les espèces pour s’adapter aux conditions climatiques difficiles, qui est la principale raison de cette évolution dans les zones où le maïs est cultivé en sec.

La production attendue à 409 000 tonnes*, soit
un rendement moyen de 51 q/ha, est pénalisée par des cumuls de précipitations très faibles et par deux épisodes de canicules, le premier sur plantes jeunes et le second proche de la floraison.

(*) Estimations Agreste au 1er octobre 2019

Ouest de la France

Si un léger recul des surfaces en Pays-de-la-Loire succède à une forte augmentation en 2018, les producteurs du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine continuent d’augmenter leurs surfaces.

Dans ces régions, le sorgho a montré sa rusticité et sa résistance face aux conditions difficiles de ces dernières campagnes, et a profité des rares pluies estivales.

Cette année encore les rendements sont au niveau de la moyenne nationale, voire la dépasse.

ReussirGrain_EconomieFrance2020

Occitanie

Après 10% d’augmentation en 2018, cette nouvelle progression de 13% des surfaces permet à l’Occitanie d’atteindre 23 355 ha et de retrouver son niveau moyen observé les cinq dernières années.

Les rendements annoncés sont légèrement inférieurs à la moyenne nationale avec un gradient d’ouest en est, zone où les précipitations ont été très faibles dès le printemps.

Est de la France

Une forte hausse des surfaces est enregistrée sur l’ensemble des régions de l’est de la France. Plus 30% en Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté et le double en PACA et Grand-Est.

Cette augmentation est inscrite dans une tendance de fond soutenue depuis plusieurs années par l’arrivée sur le marché de nouvelles variétés adaptées à ces régions, très précoces et à haut potentiel de rendement.

Les rendements varient selon les secteurs et l’humidité des sols. Ils sont inférieurs à la moyenne nationale en Auvergne et en PACA où les sols se sont retrouvés dans une situation d’extrême sécheresse, mais de bons rendements ont été atteints en Bourgogne-Franche-Comté et en Alsace.

ReussirGrain_EconomieMonde2020

67% des surfaces mondiales cultivées en Afrique qui est le premier producteur de sorgho.

Cependant, la quasi-totalité de la production est autoconsommée (alimentation humaine) et les rendements demeurent très faibles, environ 10 q/ ha de moyenne. Ce sont majoritairement des variétés de sorghos issues de populations locales, non hybrides et ne bénéficiant d’aucun travail de sélection.

Loin devant l’Argentine et l’Australie, le principal exportateur de sorgho reste les États-Unis, malgré des rapports qui se sont tendus avec la Chine, son premier acheteur. La bataille commerciale que se livrent ces deux pays modifie les flux de sorgho. La Chine augmente ses importations en provenance d’Amérique du Sud, de Russie, d’Océanie et d’Europe de l’est, tandis que les États-Unis entrent sur le marché européen.

Le Sorgho, cinquième céréale mondiale

Originaire d’Afrique (Éthiopie et Soudan), le sorgho est aujourd’hui cultivé dans les zones tropicales et tempérées de tous les continents.

Connue en France essentiellement pour son usage en alimentation animale, sa culture permet depuis des siècles de faire vivre les populations de régions défavorisées où les ressources en eau sont limitées. Minoritaire en France et en Europe, le sorgho est la cinquième céréale mondiale et représente la sixième source de calories alimentaires, après le riz, le blé, le sucre (betterave et canne à sucre), le maïs et la pomme de terre.

le sorgho se propage à l'ensemble de l'europe

ReussirGrain_EconomieEurope2020

La progression des surfaces de sorgho est une tendance de fond observée sur l’ensemble de l’Europe.

En France et en Italie, les principaux producteurs historiques de l’Union Européenne, l’évolution du sorgho suit ce mouvement. Dans ces deux pays où les variétés Semences de Provence sont leaders, la hausse est respectivement de 14% et 9%. Alors que l’Espagne en produit peu, ses importations ont énormément augmenté en 2019 avec le développement de la filière porcine. 

En Europe Centrale la progression des surfaces se poursuit, elles sont notamment estimées à 19000ha en Roumanie et 20000ha en Hongrie. Dans cette région au climat continental, chaud et sec pendant la saison estivale, la culture du sorgho est particulièrement bien adaptée.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par mail les infos importantes en exclusivité

Copyright © 2017 Semences de Provence