économie

le marché du sorgo

2018 en france, un engouement marqué pour le sorgho dans l'ouest

Avec plus de 60 000 ha de sorgho semés au printemps 2018, la France montre son intérêt grandissant pour cette petite culture qui a tout d’une grande dans un contexte climatique et économique difficile. Les surfaces nationales sont annoncées en hausse de plus de 7%* et la production attendue à 330 000 tonnes*, soit un rendement moyen de 55 q/ha. Mais ces moyennes cachent des disparités régionales.

(*) Estimations Agreste au 1er octobre 2018

Occitanie
Zone de culture historique du sorgho, les surfaces remontent légèrement cette année (+10% par rapport à 2017), mais accusent globalement une baisse de 8% sur les cinq dernières années. Le sorgho cède progressivement de l’espace à la culture du maïs en sec. La hausse des semis  2018 est liée à la pluviométrie importante enregistrée au cours du printemps sur cette région. Ces conditions ont rendu difficile, voire impossible, les semis des autres cultures de printemps aux dates habituelles. Le sorgho étant la culture qui peut être implantée le plus tardivement, il a servi de solution de secours avec des semis se prolongeant jusqu’à fin juin / début juillet.

Stats Sorgho Carte France

Est de la France
Deux zones sont à dissocier avec Lyon comme ligne de séparation. Au sud, les surfaces de sorgho se maintiennent malgré la morosité du marché des productions de maïs semences pour lesquelles le sorgho est la culture d’isolement. Au nord, le sorgho se développe régulièrement pour répondre au souhait de diversification des cultures et pour pallier les effets du réchauffement climatique. Les progrès génétiques permettent aujourd’hui de proposer aux producteurs des variétés adaptées à leur région, très précoces et à haut potentiel de rendement.

Ouest de la France
En 2018, les Pays de la Loire, le Centre-Val de Loire et la Nouvelle Aquitaine cumulent à elles trois plus de surfaces que le sud-ouest. Les raisons de cet engouement sont multiples. Avec des cultures majoritairement conduites en sec, ces régions ont eu des déconvenues en maïs ces dernières années avec des étés toujours plus secs et chauds. Dans ces conditions difficiles, le sorgho a démontré sa rusticité, et de plus en plus d’agriculteurs l’ont intégré dans leur assolement pour sécuriser les récoltes. Le tournesol enregistre également une baisse de surfaces, en partie à cause des dégâts causés par les oiseaux, dégâts qui restent plus rares en sorgho. De plus, les marchés du sorgho en oisellerie, principalement portés par l’Angleterre, la Belgique et la Hollande, sont plus proches géographiquement de ces régions que du sud-ouest. Avec un coût de transport réduit, le sorgho de l’ouest est donc plus attractif.

Stats Sorgho Carte Monde

69% des surfaces mondiales cultivées en Afrique L’Afrique est le premier producteur de sorgho. Cependant, la quasi-totalité de la production est autoconsommée (alimentation humaine) et les rendements demeurent très faibles, environ 10 q/­ha de moyenne. Ce sont majoritairement des variétés de sorghos issues de populations locales, non hybrides et ne bénéficiant d’aucun travail de sélection. Loin devant l’Argentine et l’Australie, le principal exportateur de sorgho reste les États-Unis, malgré des rapports qui se sont tendus avec la Chine, son premier acheteur. Les principaux échanges mondiaux se faisant entre ces deux pays, la dégradation de leurs relations commerciales pourrait entraîner des changements plus larges. La Chine se tourne déjà vers d’autres fournisseurs comme l’Australie proche, forçant les États-Unis à développer leurs exportations vers d’autres pays.

Le Sorgho, cinquième céréale mondiale

Originaire d’Afrique (Éthiopie et Soudan), le sorgho est aujourd’hui cultivé dans les zones tropicales et tempérées de tous les continents. Connue en France essentiellement pour son usage en alimentation animale, sa culture permet depuis des siècles de faire vivre les populations de régions défavorisées où les ressources en eau sont limitées. Minoritaire en France et en Europe, le sorgho est la cinquième céréale mondiale et représente la sixième source de calories alimentaires, après le riz, le blé, le sucre (betterave et canne à sucre), le maïs et la pomme de terre.

en europe, la france et l'italie en tête

Stats Sorgho Carte Europe

La France et l’Italie sont historiquement les principaux producteurs de sorgho de l’UE avec plus des deux-tiers des surfaces.
Dans ces deux pays les variétés de Semences de Provence sont leaders. Premier consommateur d’Europe, l’Espagne est également le premier importateur de sorgho, de par sa faible production (7 728 ha en 2016). L’Europe centrale avec son climat très continental, chaud et sec l’été, s’intéresse de plus en plus à la culture du sorgho : la Roumanie se rapproche des 10 000 ha semés, suivie par la Bulgarie et la Hongrie avec près de 3 000 ha chacune. Plus à l’est, hors de l’UE, l’Ukraine et la Russie sont d’importants pays producteurs et s’intéressent à la génétique des variétés françaises, notamment pour leur précocité et leur haut potentiel de rendement.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par mail les infos importantes en exclusivité

Copyright © 2017 Semences de Provence