économie

le marché du sorgho

122 000 ha en France : historique !

Après une progression de 32% entre 2018 et 2019, le sorgho poursuit son développement en 2020 avec une nouvelle augmentation des surfaces de 45%.

Cette nouvelle forte hausse est en partie due aux conditions de semis difficile de l’automne. La diminution des surfaces de colza et de céréales d’hiver a profité à l’ensemble des cultures de printemps, dont le sorgho. Mais c’est également l’attrait durable pour cette culture qui sécurise les rendements, même en conditions sèches, et la volonté de diversifier les espèces sur l’exploitation, qui assurent sa croissance d’une année sur l’autre.

Malgré l’absence de pluie sur toute la période estivale, le rendement moyen s’élève à 51,2 q/ha, ce qui porte la production attendue en 2020 à 624 000 tonnes*.

Est de la France

La forte augmentation des surfaces (257% dans le Grand-Est) cachent des disparités. Dans le quart nord-est de la France ce sont les variétés ensilage et biomasse (pour la méthanisation) qui augmentent le plus fortement alors que les variétés grain se développent principalement en Rhône-Alpes et Bourgogne. On observe une légère diminution des rendements due à la sécheresse exceptionnelle qui a sévi dans ces régions en 2020.

RéussirGrain-CarteRendements2020
ReussirGrain-CarteSurface2020

Occitanie
Au cœur de la région historique du sorgho les sur-faces ont dépassé 33 000 ha (+38%). Bien qu’affectés par les très fortes chaleurs et l’absence de pluie durant l’été, les rendements sont légère-ment supérieurs à ceux de 2019 et proches de la moyenne nationale.

Ouest de la France
Le sorgho poursuit sa conquête de l’Ouest avec 47% de surface supplémentaire et dans le Centre, l’Indre et Loire devient le second département derrière le Lot et Garonne avec presque 9 000 ha. Du même niveau qu'en 2019, les rendements (53 q/ha) se situent au-dessus de la moyenne nationale.

RéussirGrain-FranceSurfaces
ReéussirGrain-CarteMonde2020

70% des surfaces mondiales cultivées en Afrique.
L’Afrique est le premier producteur de sorgho avec 29,8 millions de tonnes en 2018 mais les rendements demeurent assez faibles, de l’ordre de 10 q/ha. Les variétés sont majoritairement issues de populations locales non hybrides avec peu de travail de sélection. La quasi-totalité du sorgho produit en Afrique est destinée à l’alimentation humaine en autoconsommation.

L’Amérique assure 32,4% de la production mondiale, dont la moitié est fournie par l’Amérique du Nord. Suite à l’apaisement des relations sino-étasuniennes, ce sorgho est de nouveau exporté majoritairement vers la Chine, un pays producteur devenu premier importateur mondial pour couvrir sa consommation intérieure qui a fortement augmenté ces dernières années. Les exportations des USA vers l’UE ont retrouvé un niveau habituel, plutôt faible.

Le Sorgho, cinquième céréale mondiale

Originaire d’Afrique (Éthiopie et Soudan), le sorgho est aujourd’hui cultivé dans les zones tropicales et tempérées de tous les continents.

Connue en France essentiellement pour son usage en alimentation animale, sa culture permet depuis des siècles de faire vivre les populations de régions défavorisées où 2,0 Mha 9,3 Mt les ressources Amérique du Nord en eau sont limitées.
Minoritaire en France et en Europe, le sorgho est la cinquième céréale mondiale et représente la sixième source de calories alimentaires, après le riz, le blé, le sucre (betterave et canne à sucre), le maïs et la pomme de terre.

Le sorgho grain poursuit son développement en Europe

RéussirGrain-CarteEurope2020

Les surfaces continuent d’augmenter en France (+21%) et en Italie (+15%), les deux principaux pays producteurs de sorgho en Europe, et font aussi un bond de +75% en Hongrie.

L’Union Européenne totalise moins de surfaces que ses voisins de l’Est mais affiche des rendements plus élevés, 56 q/ha contre 45,7 q/ha dans l’ensemble de l’Europe. Si la hausse s’intensifie en Europe, certains pays enregistrent une baisse, notamment à cause du manque de semences.

Après plusieurs années de forte augmentation des surfaces, les stocks de semences sont au plus bas et les multiplications de semences augmentent moins vite que la demande. Les surfaces de production de semences de sorgho ont très fortement augmentés en Europe, passant de 470 ha en 2017/2018 à 1 100 ha en 2019/2020, afin de couvrir les besoins des agriculteurs.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par mail les infos importantes en exclusivité

Copyright © 2017 Semences de Provence