La récolte

Attendre la dessiccation du grain pour récolter

aucun équipement spécial, Le matériel classique lui va bien

La maturité physiologique du sorgho est atteinte à 35% d’humidité du grain, mais il convient d’attendre la dessiccation du grain pour récolter dans de bonnes conditions, généralement entre 16 et 22% d’humidité. Aucun équipement spécifique n’est nécessaire pour la récolte du sorgho qui s’effectue avec une moissonneuse-batteuse équipée pour la récolte des céréales à paille. La vitesse de battage est à adapter selon le taux d’humidité du grain.

Conserver la qualité des graines

La graine de sorgho doit être conservée à moins de 15% d’humidité, au-delà sa qualité peut s’altérer. Si la récolte s’est faite à une humidité supérieure, ventiler ou sécher les graines pour la ramener rapidement à ce seuil. Pendant le stockage, ventiler régulièrement les graines pour les maintenir à moins de 15% d’humidité.

ReussirGrain_IllusDateGrain2020

Pour récolter au bon stade, croquer le grain

Pour avoir le meilleur aperçu de l'état de maturité, tester les gains du milieu de la panicule.

Grain dur craquant sous la dent : bon pour la récolte

Récolte 01

Réussir sa récolte

Ne pas attendre le dessèchement de la plante pour récolter ; quand le grain est mûr, le feuillage est encore vert.
Récolter dès que le grain est mûr ; après avoir atteint l’humidité optimale de récolte, la teneur en eau des grains peut augmenter avec des conditions climatiques défavorables (pluie, brouillard…).
Récolter uniquement les panicules : couper le plus haut possible pour ramasser un minimum de tiges et de feuilles qui augmentent l’humidité du grain.
Ramener rapidement la récolte à 15% d’humidité ; à la norme de commercialisation, la conservation du grain sera optimale.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par mail les infos importantes en exclusivité

Copyright © 2017 Semences de Provence